News
21/11/2022

Même chez Faks on se met à la Newsletter, on retrace notre mois d'octobre !

Même chez Faks on se met à la Newsletter, on retrace notre mois d'octobre !

L’inflation : des laboratoires jusqu’au panier du consommateur 

Retrouvez par la suite l’interview croisée d’un pharmacien, d’un consommateur, et des spécialistes du Leem sur le sujet. 

 Les prix passent de  7% à 15% en pharmacie 

De nombreuses pharmacies reçoivent des courriers de leurs fournisseurs indiquant la hausse des prix de leurs produits.
En effet, en moyenne les produits pharmaceutiques passent de  20 à 24 euros en magasin. Avec une hausse significative pour les produits infantiles pouvant augmenter de 11% à 33%, notamment sur les couches jusqu’à 91%. 

 Pourquoi subissons-nous cette hausse des prix ?  

Plusieurs causes expliquent cela : le contexte économique mondial avec la pandémie et la guerre en Ukraine. Ces différentes crises impactent les prix des matières premières qui a grimpé entre 50% et 160 % dû aux difficultés d'approvisionnements, à la hausse des prix des emballages (+20% pour le prix du carton et plastique) et les coûts des transports (+500%). 

 ⇒ Résultat = Inflation de 25 à 30% et une perte de compétitivité face aux pays à bas coûts de production (Chine+Inde). 

 Beaucoup attendent une réaction de l'État qui pourrait mettre en place des nouvelles lois pour encadrer les tarifs. Les laboratoires réclament l'arrêt des baisses des prix des médicaments génériques pour l’année 2022 et la possibilité de pratiquer une hausse de prix pour les catégories de médicaments matures menacés de rupture.

Pourquoi subissons-nous cette hausse des prix ?  

Plusieurs causes expliquent cela : le contexte économique mondial avec la pandémie et la guerre en Ukraine. Ces différentes crises impactent les prix des matières premières qui a grimpé entre 50% et 160 % dû aux difficultés d'approvisionnements, à la hausse des prix des emballages (+20% pour le prix du carton et plastique) et les coûts des transports (+500%). 

 ⇒ Résultat = Inflation de 25 à 30% et une perte de compétitivité face aux pays à bas coûts de production (Chine+Inde). 

 Beaucoup attendent une réaction de l'État qui pourrait mettre en place des nouvelles lois pour encadrer les tarifs. Les laboratoires réclament l'arrêt des baisses des prix des médicaments génériques pour l’année 2022 et la possibilité de pratiquer une hausse de prix pour les catégories de médicaments matures menacés de rupture.

Avez-vous ressenti la hausse des prix ?

Pharmacie

"Oui ! Nous avons ressenti une hausse des prix côté laboratoire et nous sommes donc obligés d’augmenter les prix sur certains produits dans nos rayons. Augmentation des deux côtés à hauteur de 20/30%."

Leem : Clarisse Lhoste, Présidente MSD France

"Le consommateur n’est pas touché par cette hausse des prix sur certains médicaments, car au final on a une régulation sur le marché qui fait que pour pouvoir accueillir des innovations nouvelles de très hautes technologies, on fait des économies sur d’autres parties du porte feuilles, sur des produits qui sont plus ancien. Ça permet d’avoir un équilibre dans le budget. Si on regarde le budget du médicament, il est resté quasiment stable sur les 10 dernières années."

Consommateur

"Non je ne ressens pas spécialement la hausse des prix en boutique, car généralement  quand je vais en pharmacie j’ai une ordonnance et les médicaments sont remboursés."

 "Je suis retraité et je dois acheter une quantité énorme de médicaments chaque semaine. Si les laboratoires produisent des boîtes de médicaments en plus petites quantités, il y aurait moins de gâchis et les prix seraient moins élevés."

Savez-vous à quoi elle est due ?

Pharmacie

"Elle est en partie due au contexte, aux tensions des matières premières. De plus, l'augmentation de la demande  post covid qui explose n'arrange pas la situation." 

Leem : Éric Baseilhac, Directeur Affaires Economiques et Internationales du LEEM

"Ce dernier justifie l’augmentation du prix du médicament  depuis maintenant 10 ans par une période extraordinairement dynamique de l’innovation thérapeutique, “on a jamais vu ça dans l’histoire: hépatite C, les thérapies géniques … avec des apports révolutionnaires sur le pronostic vitale et évolutif de beaucoup de maladie et ont donc un prix indexés sur cette valeur et donc peut être plus élevés."

Consommateur

"Je pense que comme pour tous les secteurs, c’est l’inflation, la crise sanitaire et la guerre en Ukraine : mais je ne pense pas que cela justifie une telle hausse des prix. Pour ma part, les produits infantiles ont presque doublé de prix pour certains."

Quels produits sont les plus touchés ?

Augmentation générale surtout sur les produits avec de l'aluminium et les flacons.  Augmentation sur les produits infantiles et les médicaments OTC.

En ce qui concerne l'équipe Faks

Séminaire de rentrée dans la campagne normande

Nous avons eu la chance de passer 2 jours en Normandie au Château d’Emalleville 

à côté d'Evreux. Une ancienne seigneurie datant du XVème siècle, reconstruite en 1725 avec plus de 8 hectares de terrain. 

Au programme : Match de foot, accrobranche, jeux de sociétés, tennis et piste de danse ! 

 

C’était le moment pour l’équipe Faks de collaborer dans un endroit splendide, de renforcer la cohésion d’équipe et de créer des souvenirs inoubliables…

 

Vivement le prochain séminaire ! 😎 

 

Subscribe to our newsletter today!

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua ut

Thanks for joining our newsletter.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Subscribe to our newsletter today!

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua ut

Thanks for joining our newsletter.
Oops! Something went wrong while submitting the form.